Commissioned Paper Report

Un aperçu environnemental sur les travailleurs de soutien personnel/les travailleurs en soins...

Envoyer Imprimer

Résumé : Les travailleurs de soutien personnel (TSP) sont des piliers des soins à l’intérieur de la communauté et les maisons de soins à long terme en Ontario. Au Canada, aux États-Unis, et dans d’autres pays industrialisés, la littérature souligne le besoin de faciliter le développement continuel de programmes conçus pour croitre le recrutement et la rétention de TSPs dans les soins de domicile et les maisons de soins à longue terme afin de répondre aux demandes croissantes d’une population vieillissante. La main d’œuvre n’est pas régularisée, mais on demande de plus en plus aux TSPs d’accomplir des tâches médicales (stimulation digitale, soins de cathéter, rappels de médication, administration de suppositoires), surtout dans les soins à domicile, diminuant le temps dédié aux activités de prévention, comme le nettoyage ou les activités sociaux. Cependant, les salaires ne reflètent pas ces nouvelles responsabilités. Parce que les immigrants ou les travailleurs étrangers temporaires qui ne parlent pas l’Anglais ou le Français couramment ont de la difficulté à communiquer avec ceux desquels ils prennent soin, il parait urgent que les TSPs et les agences obtiennent des compétences culturelles à l’égard des cultures des personnes âgés. Les TSPs sous le Programme d’aides familiaux résidents (PAFR) sont des travailleurs étrangers avec un statut d’immigration temporaire, sous lequel ils courent le risque de violations de contracts et de droits de travail. En ce qui concerne le contexte ontarien de législation et de politique, deux nouvelles initiatives se montrent prometteurs dans la standardisation des soins offerts par les TSPs aux clients : 1) Depuis 2010 les établissements de soins à longue durée sont obligés d’embaucher des TSPs qui remplissent les standards approuvés par le Ministère de la formation et des collèges et universités (MFCU), l’Association nationale des collèges de carrières, et l’Ontario Community Support Association (OCSA); 2) le gouvernement de l’Ontario annonça, en 2011, la création d’un registre électronique pour les TSPs qui fournissent des services et des soins directs chez les personnes âgés malades, les personnes handicapés, ou les clients avec des problèmes médicaux chroniques.

Auteure: Sara Torres

Sommaires d'échange de connaisanceReport
globeVoir | pdfTélécharger331.5 KB globeVoir*  | pdfTélécharger571.57 KB*

Underserviced Area Program - June, 2010 - Report

Envoyer Imprimer

About this Report: The Centre for Rural and Northern Health Research (CRaNHR) at Laurentian University, with the involvement of the Ontario Health Human Resources Research Network (OHHRRN), conducted a research study to provide the Ontario Ministry of Health and Long‐Term Care (MOHLTC) with a list of baseline metrics and preliminary performance measures suitable for an evaluation of the revised Underserviced Area Program (UAP). The focus of this document was on identifying data elements that needed to be collected at the roll­out of the revised UAP so as to facilitate future evaluation activities.

Authors: Elizabeth F. Wenghofer, PhD & John C. Hogenbirk, MSc

Report
globeView

The Integration of the Inaugural Graduates of the McMaster University Physician Assistant Education Program Into Ontario's Health Care System - Report November, 2010

Envoyer Imprimer

About this Report: In September 2008, McMaster University admitted its inaugural Physician Assistant class into the first civilian physician assistant program in Ontario, with this cohort graduating in November 2010. As pioneers of this new profession, these graduates have secured positions in a variety of health care settings throughout Ontario, working collaboratively under the supervision of a physician. This report presents the results of an Employer Survey of this inaugural class.

Author: Chan Kulatunga-Moruzi, M.Sc., Ph.D.

Report
globeView | pdfDownload